Elections municipales 2020

Réponses

Mesures de lutte contre les discriminations

9 – Envisagez-vous de mener une/des mesure(s) de lutte contre les discriminations à l'égard des personnes LGBT lors de la prochaine législature, si vous êtes élu·e? Si oui laquelle/lesquelles?

57 réponses:
Non: 0%
 
Oui: 77%
 
Sous réserves: 22%
 
AGRAMUNT Gian-RetoOuiMise en place de cours de sensibilisation de lutte contre les discriminations pour les employés de la commune.
AHMARI VidaSous réservesJe pense qu'il est important de garder une relation dynamique avec vos services. Je n'ai pas la prétention de connaître assez bien le sujet. Mais j'y suis sensible et je pense qu'il y a énormément de travail à faire sur les différents sujets liées à la communauté LGBT et un énorme travail de sensibilisation à faire dans les communes. Vous avez les compétences et les connaissances nécessaires et un partenariat actif avec vos services est primordiale.
AMSLER SusanneOuiL'amélioration de la qualité de vie qui figure au centre de mon programme tient également compte de l'importance de la diversité culturelle et religieuse des Genevoises et Genevois dans note ville cosmopolite et multiculturelle. A ce titre, l'administration municipale doit assurer une cohabitation paisible entre ses différentes communautés tout en garantissant les libertés personnelles et les choix de vie de chacun et chacune, eux-mêmes basées sur les principes d'une société libérale et progressiste.
ARMAND CatherineOui
BARBEY CHAPPUIS MarieOuiJ'entends poursuivre le remarquable travail mené par le service Agenda 21 de la Ville de Genève, notamment les mesures de sensibilisation citoyenne ou celles relatives à la formation des collaborateur-trices de la Ville de Genève.
BARTHASSAT StéphaneOuimais qui peut dire non à toutes ces questions.... déjà suivre les lois en place et les appliqués.. 2 faire de l'éducation, toujours de l'éducation... c'est le seul remède
BAYENET PierreOuiP.ex. enlever la rubrique genre dans les formulaires utilisés par l'administration municipale; dégenrer les espaces sanitaires dans les bâtiments publics et l'espace public; procéder à des campagnes de sensibilisation; développer le Rainbow Cities Network dont Genève fait déjà partie; développer la rédaction inclusive dans les textes officiels; proposer la création d'un musée consacré à la thématique LGBT (arts, cultures, droit, histoire).
BEAUD RenéOuiSensibilisation de l'ensemble du personnel à la lutte contre les violences faites aux personnes LGBT.
BOLLE DE PAOLI DelphineOui
BUSCHBECK MathiasOui
CASTELLI EnricoOuiSauf contre-indication de votre part, les mesures semblant les plus concrètes et rapides à mettre en place à l'échelle d'une (petite) commune semblent être : - Les mesures de sensibilisation et de formation des services municipaux (question 2) - La lutte contre les agressions et les violences dans l’espace public (question 5) - Le soutien aux associations (question 7a)
CHAHLAOUI SkanderOui- Œuvrer pour la mise en place d'une campagnes de sensibilisation au sein de l'école communale. - sensibiliser les professionnels de notre lieu d'accueil pour enfants en âge préscolaire - Sensibiliser les animateurs et bénévoles de nos clubs sportifs (football, judo, ski club).
COMTE Pierre-YvesOuiJe m'engage à ne pas sous-estimer cette problématique et à soutenir toutes les mesures pouvant lutter contre toutes formes de discrimination LGBT
CONRADIN StéphanOuiFaire appliquer la loi et rappeler/inculquer les principes élémentaires de respect de l'autre.
CORNUZ EricSous réservesEn toute honnêteté, cet aspect ne figure pas dans les mesures que j'ai identifiées dans mon programme électoral, mais je ne me fermerai pas à une telle idée si l'opportunité d'agir en ce sens se présente durant mon potentiel mandat de 5 ans.
DE CANDOLLE BeatrizOuiSensibilisation et formation des services municipaux, prévention des agressions sur l'espace public et soutien de projets culturels et sociaux pour lutter contre les violences.
GABUS-THORENS ElisabethOuiDans la mesure où cela s’avère nécessaire
GACHE HélèneOuimodifier les documents officiels discriminants si ils existent (par exemple cahier des charges des postes municipaux par exemple).Sensibiliser les employés municipaux au sujet vis des formations.
GACHET CREFFIELD CorinneOuiJe m'engage à mettre en place des mesures concrètes de lutte contre les discriminations en général, donc cela implique aussi des mesures à l'égard des personnes LGBT. Les mesures peuvent être engagées en terme de formation pour le personnel de l'administration (RH, police, service social...) ainsi que travail de proximité avec les associations sporives, sociales, culturelles... ainsi qu'un travail de terrain avec les TSHM, les animateurs des maisons de quartiers...
GIROUD BlaiseSous réserves
GOMEZ AlfonsoOui1) L'éducation et la formation, sont des leviers importants. Les associations, premières sur le terrain, doivent être associées et aidées car ce sont elles les premières sur ces terrains. 2) Prendre position en tant qu’employeur au sein de l'administration par des mesures en faveurs personnes LGBTQI. 3)Mettre en œuvre des actions concrètes et pérennes dans l'espace public pour identifier et prévenir les LGBTQIphobies. Il faut créer un climat inclusif pour les personnes LGBTQI
GROSS FlorianOuiConcernant la commune de Chêne-Bougeries, la priorité est à une sensibilisation du personnel municipal (points 2-3-5) avec soutien financier de l'ACG pour le point 8. Merci pour votre engagement!
GUEX BastienSous réservesHonnêtement, ce n'est pas un sujet actuellement à Genthod. Je suis conscient que cette absence de prise en considération fait sans doute partie du problème. Par ailleurs, je suis emprunté quant aux mesures à mettre en place hormis les idées présentées par les questions 3 4 et 5 que je trouve immédiatement applicables à la commune de Genthod. A ce titre, je vous remercie pour votre questionnaire qui aura soulevé en moi des questions nouvelles.
GUINAND KarenOuiVu la petite taille de Genthod, je commencerais par entamer un dialogue avec nos communes voisines sur ces questions - pour mieux cerner la problématique, partager nos expériences et discuter de possibles mesures concrètes.
HORNUNG VincentOuiPas de tolérance à la discriminations des genres
JIMAJA LaurentOui1. En communiquant 2. En sanctionnant toute forme de discrimination dans les limites des règlements à disposition 3. En dénonçant auprès des autorités compétentes (plaintes notamment)
KANAAN SamiOuiLa Ville de Genève est déjà très active, ensemble avec les associations concernées; il s'agit donc de poursuivre et d'intensifier ces démarches, dans tous les domaines. Merci pour votre questionnaire et votre travail!
KAST Carole-AnneOuiLe programme du PS Onex comprend explicitement la proposition suivante : "Organiser des campagnes contre toutes les formes de discriminations, à l'attention de la population et aussi à l’interne de l’administration communale". Une sensibilisation du public ainsi que des formations spécifiques pour le personnel communal doit pouvoir être mis en place.
KITSOS ChristinaOuiMettre en place un dispositif de médiation de nuit pour renforcer la sécurité des jeunes femmes et des personnes LGBTIQ+.
KRÄHENBÜHL DelphineOuiMesures de sensibilisation au sein des services municipaux Promouvoir l’égalité entre tous
LAMMAR StéphanieOuiJe m'engage à maintenir un soutien aux associations qui défendent une égalité pour toutes et tous, en particulier les associations LGBT. Par ailleurs, si les RH de Carouge et de manière globale tous les services communaux, sont déjà sensibilisés à cette question, il est possible d'améliorer encore les choses. Enfin, les conventions passées avec des institutions, clubs et associations sportives, culturelles ou sociales, devraient intégrer un engagement clair à ce propos. Merci pour votre démarche.
LAVOREL GuySous réservesOui, si le besoin est avéré, le service social de la commune pourrait ouvrir sa permanence d'écoute avec une attention particulière aux personnes LGBT, ainsi que des communications afin de sensibiliser l'ensemble de la population.
LEUENBERGER NathalieSous réservesUne approche globale et transversale est à l’œuvre, avec des actions de proximité qui font la promotion du respect de la diversité, de la dignité et de la valeur reconnue au chaque membre de la communauté, sans distinction. Une démarche artistique et participative autour de la singularité plurielle pourrait renforcer l’évolution des consciences et favoriser un climat de confiance propice à l’expression des souffrances vécues par les victimes et ainsi, à une meilleure reconnaissance par la collectivité.
LOCHER JeanOuiJe continuerai dans la même ligne qu’actuellement, c’est à dire de cultiver un climat de non discrimination générale.
MITTEY BernardSous réservesA débattre au sein du conseil municipal
MOREL PhilippeOuiMais la commune de Vandoeuvres est petite et tout à fait bien orientée dans ce domaine en particulier.
MOYARD SalimaOuiLa mise en place concrète des éléments cités plus haut (sensibilisation, prévention, instiutionnalisation, lutte concrète contre les discriminations), bref un plan d'action en faveur de l'égalité au sens large des personnes LGBT. Merci pour votre démarche.
NEJAR YvanSous réservesPas de mesure directe envisagée, mais un rappel de l’égalité absolue de chacun quelle que soit son orientation sexuelle, sa couleur de peau, son origine ou sa religion. En cas d’acte ou propos LGBT-phobe, réagir immédiatement vis-à-vis des auteurs, par le dialogue ou par la loi
NUSSBAUM NicolasSous réservesVoir réponse 1a
OUEDRAOGO MagaliSous réservesSi possible oui mais étant dans une toute petite commune cela pourrait concerner toute forme de discrimination
PASCARELLA LouiseOuije ne sais pas ce qui serait vraiment bien, mais me tiens volontiers à votre disposition, pour essayer d améliorer le quotidien
PEREZ MariaOuiJe veux que la Ville de Genève mette en place des formations spécifiques contre les discriminations lgbt-phobes pour les employé.e.s en contact avec le public et mettre en place une antenne où les usagés du service public puisse remonter toute attitude discriminante d'un.e employé.e. Les employé.e.s subissant des atteintes au sein de leur travail doivent aussi pouvoir davantage être soutenus. La Ville de Genève doit faire la promotion de l'égalité et la pratiquer.
PERLER FrédériqueOui-Poursuite de la consultation et collaboration avec la Fédération et ses associations membres. -Soutien aux référent.e.s LGBTIQ au sein de l'administration (Agenda21 et RH). -Soutien à des actions et campagnes de sensibilisation sur le plan communal. -Soutien à une recherche scientifique sur les discriminations LGBTIQ. -Soutien à la création d'un observatoire sur les discriminations LGBTIQ. -Soutien financier à des projets de préventions sociaux (Maisons de quartiers, travailleurs sociaux hors murs, etc), sportifs (prévention des violences) et culturels (p.ex Festival Everybody's perfect), sans oublier les personnes trans*. -Réponses aux consultations nationales et internationales en la matière (ECRI, EPU, etc), en collaboration avec le Canton et la Confédération. -La création d'un Réseau ou Regroupement Intercommunal de Compétences en matière d'orientation sexuelle et affective et d'identité de genre, qui permettrait aux communes, mêmes celles qui n'ont pas beaucoup de ressources, de contribuer de manière proportionnelle à leur taille pour partager un ou plusieurs postes de personnes spécialisées en la matière et chargées de rendre les communes concernées "LGBTIQ-friendly".
PIERREHUMBERT CorandaOuiInformation au personnel dans tous les services communaux. Après évaluation des besoins, éventuellement organiser une séance d'information à l'attention de la population.
POMATTO Michel OuiMettre en place des moments de sensibilisation et des formations continues pour les professionnels, tels que la police municipale, le travail social hors murs, la petite enfance, le parascolaire. Sensibilisé les clubs sportifs à cette problématique et les aider à résoudre les problèmes possibles. Soutenir la création d'un Centre cantonal et des projets sociaux et culturels.
ROBERT ChristianSous réserves
ROCH Ana BelenOuiProbablement, mais je n’ai pas réfléchi sous quelle forme. Je ne souhaite pas stigmatiser certaines personnes donc je le vois plus de manière englobée dans une mesure de prévention axée dans la tolérance de tous.
RODRIGUEZ MarioOuiEn créant notamment des espaces de rencontre pour sensibiliser tou.t.e.s les act.rices.eurs de la société civile de la commune. Soutien d'activités culturelles ouvertes à l'ensemble de la population pour sensibiliser. Soutien d'activités sur l'espace public pour sensibiliser la population
RUEGGER NathalieOuiDéjà vérifier ce qui a été fait à ce jour, et mette en place une campagne de sensibilisation au sein de l'administration communale, mais aussi auprès de la population.
STAUB MartinOuiDes mesures de sensibilisation pour tous les âges, en particulier pour les aîné-e-s trop souvent oublié-e-s.
TCHAMKERTEN JolankaOuiSensibilisation des acteurs du domaine social et de la population
TURRETTINI MaximilienSous réservesJ'adorerai mais le pouvoir communal (d'autant plus d'une très petite commune) est limité et nous sommes assez peu touchés par ces problématiques mais si il y a des projets intercommunaux ce serait avec grand plaisir. Il faut aborder et tenter d'avoir de l'impact dans toutes les mesures qui visent à éliminer les discriminations/violences, quelles qu'elles soient.
UDRY JulieSous réservesSI je constate des discriminations ou si la coopération avec les associations font apparaître des discriminations bien entendu que je m'attèlerais à la difficile tâche de sensibilisation et de prévention. Encore une fois je pense qu'un travail en commun entre toute les communes de la rive droite serait plus efficace et toucherait plus de monde que des actions individuelles et non coordonnées.
VAUCHER Jean-LouisOui
WASEM PriscaOuiA titre personnel au travers de mon discours sur le sujet. Être vigilante et m’intéresser aux projets qui se mettent en place.
WUARIN MarcOui- La formation et la sensibilisation des personnes travaillant dans les services municipaux mentionnée plus haut est une priorité absolue. - La mise en place d'un service permettant de signaler toute discrimination ou tout abus au sein des services de la commune est également importante. - La création d'une structure pouvant soutenir les jeunes personnes qui rencontreraient des problèmes à l'école ou avec leur famille, via la mise en place d'un centre de soutien, téléphonique ou physique, permettrait certainement de limiter beaucoup de souffrances...
YUNUS EBENER MaryamOui1. A travers l’agenda 21, je souhaiterais que des séquences pédagogiques allant dans Le sens de l’égalité se fassent dans les écoles primaires. 2. Je favoriserai les associations qui œuvrent pour l’égalité au sein de la commune et chaque année durant la semaine du 8 mars et aussi au quotidien, on mettra en place des actions au sein de la Maison Onésienne (maison de quartier à Onex) qui est fréquentée par les jeunes, pour les sensibiliser à cette thématique. 3. Au sein de l’administration, je favoriserai systématiquement, à compétence égale, les candidatures féminines aux postes à responsabilité. 4. Je m’engage à l’augmentation de l’accueil pour les enfants de 0 à 4 ans, car favoriser la création de crèche et de l’accueil de la petite enfance, permet aux femmes de s’investir davantage dans leur vie professionnel et d’être indépendante. 5. La création d'un Réseau ou Regroupement Intercommunal de Compétences en matière d'orientation sexuelle et affective et d'identité de genre, qui permettrait aux communes, mêmes celles qui n'ont pas beaucoup de ressources, de contribuer de manière proportionnelle à leur taille pour partager un ou plusieurs postes de personnes spécialisées en la matière et chargées de rendre les communes concernées "LGBTIQ-friendly".