Réponses :: Elections 2018 :: Fédération genevoise des associations LGBT
Elections 2018

Réponses

 

5. Soutien aux associations et leur implication

La Fédération genevoise des associations LGBT et ses associations membres ont été les organisatrices des Premières assises contre l’homophobie à Genève en 2009, de la journée de Suivi de celles-ci en 2011 et des assises «La diversité au travail: un enrichissement mutuel» en 2014. L’État et la Ville de Genève, ainsi que les autres communes et villes genevoises ont été et sont des partenaires, politiques comme financiers, essentiels de ces événements. La Fédération fait également partie de la Commission consultative de l’égalité entre femmes et hommes du Bureau de la promotion de l’égalité entre femmes et hommes et de la prévention des violences domestiques du Canton de Genève. 5a. Êtes-vous en faveur d’une consultation et d’une implication régulière de la Fédération et de ses association membres par l’État et les établissements autonomes que celui-ci contrôle, ceci concernant les questions liées à l’orientation sexuelle et/ou l’identité de genre?

188 réponses:
Non: 1%
 
Oui: 95%
 
Sous réserves: 3%
 
ALONSO UNICA ManuelOuioui
AMATO MauriceOui
AMSELLEM-OSSIPOW BénédicteOui
ANDENMATTEN DavidOui
APOTHÉLOZ ThierryOuiC'est essentiel, et la mise en oeuvre des politiques publiques doit se baser sur une réelle concertation avec les actrices et les acteurs concerné.e.s.
ARMAND CatherineOui
von ARX-VERNON Anne-MarieOui
BACHMANN DelphineOui
BAILAT ArianeOui
BANDLER MarkoOui
BAPTISTE BOCCARD DamienOui
BARRY ThiernoOui
BAUD OlivierOuiLe travail en réseau est essentiel et la Fédération, ainsi que les associations membres, sont des partenaires incontournables.
BAVAREL ChristianOui
BELLINGERI Stefano-VitoOui
BENDA BenjaminOui
BÉNÉ JacquesOui
BLANCH PascalOuiOui, il faut impliquer les personnes concernées qui ont la meilleure vision et compréhension de la problématique.
BLANCHET MarjoOui
BONNY DidierOui
BONVIN BONFANTI AnneOuiIl me semble évident que les personnes ayant les meilleures connaissances d'un sujet soient consultées.
BORCARD AnneOui
BOSELLI GAUTHEY MonicaOui
BOSSHARD Pierre-YvesOui
BOURBALA DjamelOui
BOUVIER ChristineOui
BOUVIER JérémyOui
BRON Gilles-OlivierOui
BRUCHEZ ThomasOui
BUCHER DenisOuiC'est absolument nécessaire que l'Etat et les communes se "nourrissent" de l'expérience, des réflexions, des propositions et des demandes des associations en général, et les associations LGBTIQ en particulier.
BUENZOD ChristianOui
BUGNION Jean-MichelOui
BUI AuroreOui
BURKHARD RolandOui
BUSCHBECK MathiasOui
CALAME BorisOui
CALAME FabriceOui
CARASSO GrégoireOuiOui, dans le même esprit que la réponse 2, il s'agit d'unir les forces et de travailler en réseau.
CERUTTI ThierryOuimais il est bon de rappeler que cela se fait déjà aujourd'hui.
CHAKER MANGEAT AliaOui
CHAOUI LaïlaOui
CHÂTELAIN DimitriOui
CHAUDIEU AnneOui
CHEVALIER AlexandreOuiOui rien ne remplace le travail des associations
CHIARADONNA DenisOui
CHRISTINAT Jean-DavidOui
CLEMENCE NicolasOui
CONCHA CeltiaOui
CONNE PierreOui
CORPATAUX LaurenceOuiToutes les parties prenantes liées à une problématique donnée doivent être consultées-
CREFFIELD ConradOuiJusqu'au jour ou le choix de son orientation/identité ne sera plus perçu comme "hors-normes"
DA CRUZ PERRET-GENTIL AnnaOui
DAL BUSCO SergeOuiJ'ai toujours été persuadé qu'une politique était réussie lorsqu'elle prenait en compte les avis de toutes les parties prenantes. Les questions liées à l'orientation sexuelle et/ou l'identité de genre touchent un grand nombre d'aspects traités par l'Etat et les établissements autonomes. A ce titre, il me parait légitime de procéder à une implication régulière de votre Fédération dans les discussions portant sur des politiques publiques pertinentes.
DALPHIN MarcOui
DE CANDOLLE BeatrizOui
DE CHASTONAY MarjorieOuiOui car il est fondamental de consulter régulièrement les personnes concernées et celles qui s'occupent de ces personnes. Elles connaissent le mieux les difficultés rencontrées car elles sont sur le terrain.
DE FELICE NicolasOuiLa Fédération doit s'impliquer de façon claire afin de faire avancer les choses.
DE KALBERMATTEN AlainOui
DE MATTEIS YvesOuiC'est évident. Pour des raisons de légitimité mais aussi d'efficacité des politiques publiques.
DE ROUGEMONT PhilippeOui
DE SAINTE MARIE RomainOui
DECORVET ChristianOui
DELMENICO JanineOui
DEONNA EmmanuelOui
DEPRAETERE MANULIS GracielaOui
DESBIOLLES SophieOui
DESCOMBES IsabelleOui
DO REGO RicardoOuiC'est évident, toute action de l'Etat dans ce domaine serait vaine si l'on ne s'appuyait pas sur l'expertise des associations présentes sur le terrain.
DOUZALS JacquesOui
DUJOUX ValentinOuiParce que la Fédération connaît son sujet et les problématiques qui y sont liées.
DUPONT ThérèseOui
DURAKU EdonOui
ECKERT PierreOui
ECUYER AnnickOuiOui, pour autant, concernant l'identité de genre, que les manquements en matière de transidentité soient comblés et que les démarches et campagnes de la Fédération ne se fassent plus sans inclure les personnes concernées (=personnes trans).
EMERY-TORRACINTA AnneOuiPour mener à bien sa mission, le DIP considère qu'il est essentiel de valoriser le travail en réseau et d'intensifier les collaborations avec nos institutions partenaires, qui se traduit par exemple par: • Le soutien à Dialogai/Le Refuge, Totem, La Fédération LGBT et Agnodice, l'association parents d'homos, Stop Suicide pour le soutien aux élèves en détresse, notamment transgenres. • L'intensification des collaborations avec l'ensemble des partenaires tels que l'Université de Genève, la HETS, les HUG, le BIE et le BPEV. Le lien renforcé avec les associations concernées permet de faire évoluer les pratiques. Par exemple, à la demande des familles Arc-En-Ciel, j'ai fait modifier le formulaire de la base de données scolaires du DIP de manière à reconnaitre la diversité des configurations familiales, notamment les familles arc-en-ciel mais aussi les familles recomposées hétérosexuelles.
EMONET SarahOuiUne collaboration et particulièrement sur la question du suicide des jeunes LGBT est à favoriser .
ENILINE AlexanderOui
ESTEBAN DiegoOui
FABRE MichelOui
FISS JoëlleOui
FONTANET NathalieOui
FORNI Jean-LucOui
FOURNIER NicolasOui
GANDER FlorianOui
GAVILANES AmandaOui
GEOFFROY EliasOui
GIANNASI AnthonyOui
GIANNELLI MarkOuiOui car vous en avez la légitimité.
GIORIA GaëlleOui
GOMEZ AlfonsoOui
GOSTOLI GérardOuioui , car pour toutes décisions, il est important d avoir les bonnes informations et arguments des concernés pour décider pour le bien communs et cohésion sociale.
HAAS FrançoisOui
HERREN YvesOui
HODGERS AntonioOui
HONEGGER HELLER ManuelaOui
INNOCENTI FlavioOui
JAUCH CarolineOui
JELK-PEILA AndréeOuiIl est indispensable que les associations et collectivités publiques se mettent en mouvement pour que chacun-e dispose de droits et de revenus égaux. Les associations LGBT étant particulièrement discriminées porteront au mieux ces revendications qui concernent de nombreuses personnes dans notre canton.
JUD PhilippeSous réserves
KAST Carole-AnneOui
KEEL ThéoOui
KLINGELE OlivierOui
KLOPFENSTEIN BROGGINI DelphineOui
KOKOT GuilhemOui
KÜNDIG RalphOui
LAEMMEL-JUILLARD ValérieOui
LANGER ValérieOui
LANGFORD PiaOui
LAPALUD PatrickSous réservesque cela ne devienne pas "une usine à gaz" qui n'avance pas.
LATOUR SabineOui
LAURENT Pierre-AlainOui
LAVRADOR DIAS ClaudiaOui
LE JONCOUR-BRÜLHART CélineOui
LEFORT FrançoisOui
LEHNER LaurentOui
LEISER Jean-MarcSous réservesUne sensibilisation est nécessaire. une consultation est selon moi trop conséquente et ouvrirait la porte à d'autres demandes d'autres associations... on ne s'en sortirait plus.
LEONELLI KatiaOui
LÜTHI BadiaOuiCette implication est une source nécessaire à la prise de décisions politiques afin d’amener des réponses adéquates aux besoins réels de la population concernée.
MACCHIAVELLI Marta JuliaOui
MAGNIN DanièleOui
MAKOSSO WilliamOui
MARÉCHAL ChristopheOui
MARTENOT AudeOui
MARTI CarolineOui
MAZZONI NikitaOui
MEIERHOFER CharlotteOui
MEISSNER REYFER ChristinaOui
MEYER DE STADELHOFEN PhilippeOui
MIZRAHI CyrilOui
MOYARD MIZRAHI SalimaOui
MÜLLER ABRAMOVICH FabienneOui
MÜLLER OlivierOui
MUSSA YounissOui
NICOLET-DIT-FÉLIX JulienOui
NOËL PhilippeOui
OCHARAN ROBLES RAPAZ EvaOui
ORSINI AntoineNon
OVETT BONDI DaviniaOuiLe travail en réseau est essentiel et la FEDE, ainsi que les associations membres, sont des partenaires incontournables qui connaissent les réalités du terrain et agiront d’autant plus efficacement. Afin d’accroître la consultation et l’implication de la FEDE, il faut augmenter le soutien de l’Etat à son égard.
ÖZDEMIR ElçimOui
PASCARELLA LouiseOui
PATEK SergeSous réservesConsultation oui. Implication tout dépend de la forme
PERADOTTO JulieOui
PÉREZ MariaOui
PERLER FrédériqueOuiCe sont bien les Fédérations et les Associations qui connaissent le terrain, il convient donc de les impliquer très régulièrement.
PROGIN ChristianOui
PUTALLAZ ThomasOui
QUIJANO GARCIA MariaOui
RANDEGGER AliceOui
REGAMEY MurielleOui
REOLON BrunoOuiJe ne veux pas ajouter de commentaires à une chose qui me semble évidente.
RICCIARDI WERLEN JacquelineOui
RIELLE Jean-CharlesOui
ROCH Ana BelenOuiPour avoir été personnellement touchée par des jeunes en souffrance lors de leur "coming out", je les ai accueilli chez moi alors que tout leur entourage y.c. leur famille les ont rejeté. Il est indispensable de continuer à informer et dédiaboliser "la gaititude". Et cela passe par ce genre d'actions.
ROCHAT YvanOui
ROMANO Maria-VittoriaOuiC'est absolument nécessaire. Par ailleurs j'ai participe à l'assise en 2014 dans le cadre de mon travail à l'UNIGE, un événement utile et apprécié.
RYS AlexandraOui
SALERNO SandrineOui
SCHALK AntoineOuiOUI
SCHELLER GérardOui
SCHNEBLI TobiasOui
SHLYAPINA ElenaNonl’orientation sexuelle et/ou l’identité de genre sont des questions qui doivent rester l'affaire privé. Ce n'est pas une ligne politique.
SOBANEK MarionOui
SOMMER MonikaSous réservesseulement sur demande
SOTOMAYOR AndréOuiLe dialogue et le consensus sont important avec les personnes qui sont désignés comme représentant ou reconnue comme telle
STAUB MartinOuiIl est vital de pouvoir compter sur l'expertise des associations de terrain.
STEINER MatthieuOui
STRASSER LénaOui
TCHAMKERTEN JolankaOui
THÉVOZ SylvainOui
THOMIAS LEDUC DianaOui
TINGUELY DominiqueOuiUn dialogue avec la Fédération est primordial.
TOMBOLA Jean-PierreOuiTous les acteurs publics et parapublics doivent montrer l'exemple.
TSCHUDI PalomaOuiJe suis également en faveur que celles-ci soient plus souvent invitées à venir discuter des questions liées à l'orientation sexuelle et/ou identité de genre avec les adolescents du canton ainsi qu'avec leurs enseignant-e-s.
VALENTINO StéphanieOui
VALIQUER GRECUCCIO NicoleOuiAssurer ainsi le lien avec le terrain.
VAN WOERDEN WendyOui
VEIGA LÖFFEL DamianOui
VINCENT MichelOuiOUI. Le travail en réseau est essentiel et la FEDE, ainsi que les associations membres, sont des partenaires incontournables qui connaissent les réalités du terrain et agiront d’autant plus efficacement. Afin d’accroître la consultation et l’implication de la FEDE, il faut augmenter le soutien de l’Etat à son égard.
WAVRE RolinOuiBien entendu. On consulte ceux qui sont compétents sur un thème. Que du bon sens.
WENGER ThomasOui
YOL DianaOui
YUNUS EBENER MaryamOui
ZACHARIS RonaldOui
ZAUGG CeciliaOui
ZAUGG ChristianOui
ZAUGG DanielOui
ZIMMERMANN OlivierOui
ZUBER-ROY CélineSous réserves