Elections fédérales 2019

Réponses

4. Droit d'asile

Le droit à bénéficier d'une protection implique la possibilité d’avoir accès à une procédure juste et équitable, permettant entre autres à chacun·e d’exposer, en toute sécurité, les persécutions subies et ses motifs d’asile. Cette énonciation nécessite un sentiment de sécurité qui dépend largement de la protection vécue et ressentie au cours de la procédure. Les personnes LGBT sont exposées dans les centres fédéraux pour requérant·es d’asile (CFA) à de forts risques de violences LGBT-phobes aussi bien d'ordre physique (coups) que psychologique (menaces, insultes, exclusions, moqueries, regards) ou sexuel (harcèlements, attouchements, contraintes, viols) qui leur imposent souvent de cacher leur orientation sexuelle ou leur identité de genre. Cela contrevient d'une part à leur droit fondamental de vivre ouvertement et en toute sécurité avec l'identité qui est la leur, et impacte d'autre part négativement leur capacité à révéler leurs véritables motifs d'asile. 4a. Êtes-vous en faveur d'un hébergement sûr pour les requérant·es d'asile LGBT, c'est-à-dire un hébergement hors des CFA?

64 réponses:
Non: 3%
 
Oui: 85%
 
Sous réserves: 10%
 
ACIG BerfinOui
ALDER Murat JulianNonL'Etat doit veiller à ce que toute personne qui se trouve dans un CFA soit protégée et respectée.
AMSLER SusanneOui
ARDIZZONE IvanOui
AZARPEY DariusOui
BÄNZIGER RuthOui
BARBIER SavoyaOui
BATOU JeanOui
BLÄSI ThomasSous réserves
BOCQUET ClaudeSous réserves
BONNY DidierOui
BOREL JeremyOui
BUCHS SophieOui
CALIFANO LucaOui
CHRISTINAT Jean-DavidOui
DE FELICE NicolasOui
DE MAIO SaraOui
DE ROUGEMONT PhilippeOuiSans réserves.
DESBIOLLES SophieOui
DO REGO RicardoOui
DOURNOW DavidNon
DUJOUX ValentinOui
ECUYER AnnickOuiLes conditions d'accueil en général doivent améliorées, mais c'est une solution par rapport à la promiscuité imposée. Ce type d'accueil nécessite cependant la confidentialité, pour éviter d'étiqueter publique les personnes concernées.
ECUYER HélèneOui
EDJEOU CorinneOui
EL-SHIKH InesOui
FEHLMANN RIELLE LaurenceOui
FONTANA JérômeOui
FRIEDLI AurélieOui
HALLER JocelyneOui
HERREN YvesOui
HIRSCH BéatriceSous réservesOu dans un quartier mieux encadré.
KHAMIS VANNINI UzmaOuiAvec une action de prévention et d'information ainsi que de cercle de discussion dans les CFA (tant que les CFA devront encore exister…)
KLOPFENSTEIN BROGGINI DelphineOui
KOKOT GuilhemOui
LORETAN AliciaOui
MARCHESINI FrancescaOui
MARQUIS MECHKATTI SamiraSous réservesIl ne faut pas confondre mesure d'urgence qui est évidente et une pratique systématique. Je suis d'avantage de faire le nécessaire pour que les centres offrent d'avantage de sécurité à tous et soient de réels lieux d'accueil pour tous Je soutiendrais aussi l'octroie de ressources pour accélérer le traitement des dossiers des réquérants.
MARTENOT AudeOui
MARTY SamiraOui
MATTER MichelOuiLà aussi respect des individus
MAUDRY LisaOui
MAYSTRE Marie-PierreOui
MAZZONE LisaOuiC'est une problématique qui se pose également dans les prisons, dans lesquelles des solutions devraient être élaborées.
NYFFELER FrançoiseOui
PASQUIER-EICHENBERGER IsabelleOui
PERADOTTO JulieOui
PÉREZ MariaOui
PETERSCHMITT LéoOui
PROVINI MaximeSous réserves
RAMOS RESTREPO RocioSous réserves
REPOND JulienOui
RIESEN AlainOui
ROMANENS MathieuSous réservesJe pense que cela ne doit pas devenir un motif pour abuser du droit d’asile mais si les personnes subissent réellement des discriminations inadmissibles dans leur pays, alors, pour ces personnes, l’asile à lieu d’être. Sous réserve également qu’ils respectent le droit suisse naturellement
SAWERSCHEL Marie-ClaudeOui
SCHNEBLI TobiasOui
SCHNEIDER HAUSSER LydiaOui
SEYDOUX LaurentOui
STAUFFER QuentinOui
TROTTET LouiseOui
WALDER NicolasOui
WENGER ThomasOui
WUARIN MarcOui
ZAUGG ChristianOui